Intégration de la problématique énergétique et développement durable par Architram.

Notre premier projet tenant compte des paramètres énergétiques date du choc pétrolier voici 30 ans (1979) par la réalisation d’une salle polyvalente chauffée par une pompe à chaleur avec récupération d’énergie de l’eau résiduelle des douches et par capteurs terrestres (profondeur 150 cm).

La confrontation avec un concept global s’est véritablement affinée en participant au processus ENERGIE 2000 initiée par la Confédération, dans le groupe ECO-Construction. Ces démarches ont abouti avec la construction et la transformation de 5 habitations entre 1990 et 2002 offrant économie d’énergie de chauffage, matériaux «écologiques», récupération d’eau de pluie, protection contre les champs électrique et magnétique (électrosmog) production d’eau chaude solaire, et respectant les règles de la géobiologie.

Les concepts MINERGIE n’existaient pas encore mais tous ces projets en sont les précurseurs et nous ont permis d’acquérir expériences, compétences et une sensibilité à ces problématiques.

Dès le début des années 2000 nous avons ainsi pu réaliser une école primaire et enfantine à Ecublens labellisée MINERGIE en 2003. Une banque à Apples, non labellisée mais qui en a les performances. En cours de travaux, la transformation et l’extension du Collège de Villamont reconnu MINERGIE-ECO avec la particularité que le bâtiment initial a été construit en 1887 et porte la note 2 au recensement des bâtiments historiques.

Le début de réalisation d’un ensemble d’habitations (12 logements) respectant les caractéristiques MINERGIE-ECO, et la géobiologie est prévue pour l’été.

Un bâtiment à usage tertiaire, en cours de chantier, également reconnu MINERGIE et spécialement conçu pour une bonne protection estivale, une toiture à rétention d’eau végétalisée avec compensation écologique, des pignons végétalisés.

Enfin, l’urbanisation d’un quartier dont le projet a obtenu le premier prix d’un concours, respectant les principes MINERGIE-ECO, développement durable avec toutes les recherches d’un ECO-quartier.

Toutes ces réalisations, toutes différentes, ont en commun les démarches et concepts tendant à diminuer la consommation d’énergie vers une autonomie totale ; des choix de matériaux respectant la santé, et pour le bien-être des utilisateurs. Pour parvenir à ces buts, la volonté de tous les acteurs impliqués dans les projets, est indispensable : les professionnels (architectes, ingénieurs et maîtres d’état), les maîtres d’ouvrage, les financiers (banques, assurances, etc.) et les utilisateurs. Les constructions seront alors DURABLES, énergies et pollutions réduites fortement, bien-être et santé garantis.